Get Esthétique des arts médiatiques: interfaces et sensorialité PDF

By Louise Poissant

Show description

Read Online or Download Esthétique des arts médiatiques: interfaces et sensorialité PDF

Similar arts books

Read e-book online Origamido: The Art of Paper Folding PDF

Translated from jap as "the means, via paperfolding," Origamido is a lifestyle and of layout. greater than colourful, folded paper cranes and easy, yet fascinating animals and toys, Origamido is lively creativity via paper folding. This e-book provides a fascinating choice of the world's Origamido, masterworks of origami via a few of the most interesting designers and paper folders dwelling this present day.

Download e-book for kindle: Arts and Technology: Third International Conference, ArtsIT by Andrew Quitmeyer, Michael Nitsche, Ava Ansari (auth.),

This e-book constitutes the completely refereed lawsuits of the 3rd foreign convention on Arts and expertise, ArtsIT 2013, held in Milano, Bicocca, Italy, in March. the nineteen revised complete papers offered have been rigorously chosen and reviewed from 31 submissions and are geared up in topical sections on: artwork and expertise in motion, song and know-how in motion, reflecting on artwork and expertise, figuring out the creative perform, and on the limitations.

Additional resources for Esthétique des arts médiatiques: interfaces et sensorialité

Example text

L’impalpabilité du fonctionnement de notre cerveau qui puise dans notre expérience de sensations pour mettre en adéquation des informations contradictoires. Le retournement de l’espace : l’humain réconcilié ? Aimerais-tu vivre dans la Maison du Miroir, Kitty ? Je me demande si l’on t’y donnerait du lait ? 12 La chose est bien certaine, même si la minette blanche n’y aura été pour rien, nous sommes passés de l’autre côté du miroir d’Alice. Nous en sommes sûrs dans les œuvres immersives, nous l’expérimentons dans les œuvres de téléprésence qui, plus qu’une fenêtre, ouvrent un vortex dans l’interespace, entre l’espace physique et le cyberespace.

Lequel a perdu de sa densité, de son épaisseur, de sa véracité ? Interfaces et sensorialité 30 d’envergure de la cage thoracique de l’utilisateur. Sans son interface qui, bien que totalement artificielle, est perçue comme « naturelle », Osmose perdrait une grande partie de son sens, de sa puissance. Osmose est la démonstration par excellence que l’interface fait partie de l’œuvre, qu’elle en définit et en conditionne la forme. Les interfaces matérielles sont aisément repérables. En revanche, les interfaces logicielles et graphiques peuvent passer d’autant plus inaperçues qu’elles sont « réussies » et en parfaite adéquation avec le contenu de l’œuvre.

Ca Tiré de : Tiré : Interfaces et sensorialité, sous la direction de Louise Poissant, ISBN 2-7605-1212-6 • D1212N Interfaces et sensorialité, sous la direction de Louise Poissant, ISBN 2-7605-1212-6 Tous droits de reproduction, de traduction ou d’adaptation réservés 33 Annick BUREAUD Un certain nombre d’œuvres ont joué sur ce corps, puzzle sensoriel à recombiner : voir avec ses doigts dans Handsight d’Agnes Hegedüs (1992), toucher avec ses yeux dans Zerseher de Joachim Sauter et Dirk Lüsebrink et dans Molecular Informatics de Seiko Mikami, écouter avec ses os pour Laurie Anderson dans The Handphone Table (1978).

Download PDF sample

Rated 4.71 of 5 – based on 40 votes

admin